Welcome visitor you can log in or create an account

newsletter1fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

cpf_formation
Nous vous proposons des dizaines de formations à distance : Apprendre la photo, Photoshop, gimp, création de site, world, langues étrangères et bien plus... Avec un formateur personnel.

A+ A A-

La photo animalière

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 animaliereZOOM SUR La photo animalière 2ème édition de Cédric Girard

Comme à mon habitude, je regarde la couverture, soupèse le livre, tâte (j'en profite c'est de la matière), feuillette le livre et admire les photos vraiment superbes. Belles photos que j'aimerais pouvoir réaliser au demeurant.
L'ensemble me donne envie de continuer tout en regrettant de n'avoir pu faire de même avec la 1ère édition.

Je ne suis pas vraiment certain que les 9 chapitres donnés par l'auteur vont me permettre d'être un as de la photo du genre, tant j'en suis persuadé l’expérience terrain devrait être long et parfois fastidieux, mais au moins suis-je sûr qu'après lecture, je serais bien armé pour partir à la chasse...

Je pensais que, classiquement, nous commencerions par faire le tour du matériel requis, et bien non, l'auteur tient, avec raison je pense, à nous rappeler que, au préalable, il serait bon d'avoir quelques connaissances photographiques..
C'est ce qui est fait dans le chapitre1 « photographier, ou comment jouer avec la lumière » où nous (re) découvrons, entre autres, le fonctionnement d'un système reflex, l'importance de la profondeur de champ, les règles de l'exposition et la composition de l'image.
J'aime l'extrait d'une légende d'une des premières photos ornant ce livre (superbes, je vous dis) :  « peindre avec la lumière », voilà un des plaisirs  photographiques qui souvent m'anime !

Le chapitre2 « matériel et accessoires », paradoxalement s'attarde sur les avantages numériques, entre autre la nécessité de prendre en Raw, mais avec raison. Il précise les avantages des grands et petits capteurs, de l'utilité des télé-objectifs et macro, de l'emploi des multiplicateurs, dis tout le bien de ce qu'il pense de telle ou telle marque. Il y a même des formules mathématiques pour nous expliquer le pourquoi du comment, pardon d'avoir passé très vite le passage concerné, mais j'ai bien compris de l'importance du matériel boîtier, objectif, tenue de camouflage, sac de transport, trépied, crosse, etc... et me sent prêt à aller «  sur le terrain, voir sans être vu » objet du chapitre 3, d'autant plus que je ne manquerais pas d'emporter mon smartphone qui me permettra de me guider via une apli GPS !
Et le titre de ce chapitre est vraiment bien vu tant il me semble bien compliquer d'approcher un animal qui prend un malin plaisir de se carapater, ou s'envoler, alors que je pensais ne pas avoir été vu ! D'où cette nécessité de rappeler l'importance du camouflage, même s'il n'est pas vraiment utile d'en faire trop, la capacité des animaux à nous repérer à cause, par exemple, du bruit que nous faisons, de l'odeur perçue, etc..
Après avoir maîtrisé ces paramètres, dont le vent, attaquons-nous au chapitre 4 qui bien opportunément se nomme : « techniques d'approche et affûts ».
Mon approche et billebaude (c'est ainsi qu'est joliment titré une des paragraphes) a été de m'attarder sur les photos surprenantes et belles ( comme je l'ai déjà dit ) que l'on peut prendre si l'on veut bien suivre les info et astuces données, comprendre à confectionner un affût sur l'eau ou sur terre, fixe ou mobile...voir dans les airs ( à la limite!)
Mais, un des conseils que j'entends, grâce à cette lecture, est de faire un repérage au préalable et (tenter) détecter les meilleurs endroits pour avoir une chance de réaliser un chef d’œuvre, c'est moi qui le dit !!..
Le chapitre 5 « photographier les animaux domestiques » devrait mieux me correspondre, tant cela doit être, me semble-t-il, plus reposant. D'ailleurs, c'est vrai puisque je me suis longtemps arrêté sur les info et astuces ( qui émaillent d'ailleurs l'ensemble du livre ), mais aussi les résumés des paragraphes internes au chapitre.
Le chapitre 6 nous apprendra à « photographier les mammifères » , le 7 « les oiseaux » et le 8 « les petits animaux ». Ces trois chapitres nous feront prendre conscience des spécificités de chacun ; avec, et là on rentre dans la grande photo animalière, un petit plus donné en s'aidant d'un grand miroir qui permettra de gérer une source de lumière complémentaire ! Chapeau l'artiste !!

Le chapitre 9 « du terrain à l'ordinateur » me semble beaucoup plus être de ma compétence même si des graphes sont donnés me prouvant ma singulière incompétence en la matière !!
La fin de ce chapitre est destiné à l'utilisation d'un logiciel certes très à la mode en ce moment, mais est-ce bien utile d'en parler sur 20 pages sans dire un mot sur les autres ???

Un livre à remettre ( puisqu'il s'agit d'une réédition) entre toutes les mains ne serait-ce pour le plaisir du regard pour les uns et l'utilité des conseils et approches communiqués pour les autres ; les uns pouvant être les autres et réciproquement...

ZOOM SUR
La photo animalière
2ème édition

Auteur : Cédric Girard

Éditeur : Pearson

310 pages – 26€
 

Jean-Claude BaroussePour en savoir plus sur l'auteur de cette rubrique
Chronique par JC Barousse
Site : http://jcbarousse.free.fr
E-mail : jcbarousseATfree.fr (remplacer AT par @)