Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Le Nikon D4

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
nikon_d4Le tout nouveau Nikon D4 vient de sortir. Annoncé comme le fleuron de ses reflex numériques. Tant au niveau du Design que des performances, avec des possibilités photo et vidéo inédites et un flux de travail accéléré propulsent cet appareil photo hors du commun. Son capteur FX plein format (24x36mm) de 16,2 millions de pixels soutenu par le nouveau système de traitement d’image EXPEED 3, il excelle en basses lumières, dans les environnements extrêmes et toutes les situations où chaque seconde compte.

 « Avec le Nikon D4, nous vous proposons l’excellence en matière de capture d’images », déclare

Thomas Maquaire, chef de produits professionnels chez Nikon France. « Si vous êtes un photographe,

vous avez besoin d’un appareil infaillible, polyvalent et véloce. C’est la promesse tenue par le Nikon D4

qui repousse les limites de la prise de vue et simplifie le travail des professionnels ».

Sensibilité sans compromis

Le coeur du Nikon D4 est composé d’un capteur CMOS plein format de 16,2 millions de pixels,

suffisamment défini pour tolérer des agrandissements ambitieux tout en maintenant une sensibilité et

une plage dynamique époustouflante. La sensibilité couvre la plage de 100 à 12800 ISO, extensible de

50 jusqu'à 204 800 ISO, deux fois plus que son prédécesseur le Nikon D3s.

Le processeur du Nikon D4 a été conçu sur-mesure pour traiter des flux de données gargantuesques et

garantir une expérience utilisateur particulièrement réactive. Le nouveau système EXPEED 3 permet de

déclencher en continu à 11 vps (10 vps avec l’autofocus), à toutes les sensibilités, et ce, même en

utilisant des fonctions de traitement d’image poussé comme la réduction du bruit ou la fonction Active DLighting

qui étend la plage dynamique.

Saut de géant pour les possibilités vidéo

Le Nikon D4 peut réaliser des vidéos en Full HD 1080p à 30, 25 et 24 images/seconde ou en 720p à 60,

50 et 25 images/secondes au format .mov encodé en H.264. La durée maximale d’une vidéo est de

29,59 min lorsque l’on enregistre sur une carte mémoire.

Mais surtout, le Nikon D4 définit un nouveau standard en matière de captation vidéo embarquée dans un

appareil photo reflex. Pour la première fois sur un reflex numérique, on peut aussi filmer sans carte

mémoire, et sans limite de temps et d’encodage : dans ce cas le flux vidéo Full HD – non compressé –

peut être directement récupéré par un enregistreur externe via la sortie HDMI. La qualité du signal est

alors extrêmement élevée et surtout, le signal peut être enregistré directement dans un format de

montage, permettant ainsi de raccourcir les temps de post-production.

Ce mode de captation HDMI donne en outre accès à des commandes pratiques qui optimisent le

changement d’ouverture du diaphragme pendant la capture grâce aux boutons Fn et Pv situés en

façades (par incrément de 1/8 de diaphragme).

En vidéo, les capteurs 24x36mm sont très utilisés pour donner des effets de profondeur de champ

extrêmement courte, mais nous avons souhaité donner au Nikon D4 une grande polyvalence grâce à

trois formats de capture possibles : le plein format (FX) pour des profondeurs de champs minimales, le

format DX (x 1,5) similaire au format cinéma super 35, plus souple pour gérer la mise au point

manuellement et même un nouveau format x 2,7 permettant une grande profondeur de champ, mais

surtout utilisant un photosite du capteur pour un pixel image, nécessitant donc moins d’interpolation pour

calculer l’image finale.

Le contrôle audio est particulièrement soigné puisque deux prises mini-jack 3,5mm y sont dédiées : une

entrée son sur laquelle on peut brancher un microphone stéréo externe et une sortie casque pour le

monitoring des prises en direct. Des vumètres ajustables permettent à tout moment de réguler le niveau

d’enregistrement audio.

Le Nikon D4 intègre une fonction native de Time-lapse en offrant la possibilité d’enregistrer les images

directement sous forme de fichier vidéo dans l’appareil photo. Vitesse de lecture 24 à 36 000 fois plus

rapide que la normale.

Autofocus redoutable

Basé sur un savoir-faire avéré, le système de mise au point automatique du Nikon D4 atteint de

nouveaux sommets de précision et de rapidité. L’autofocus fait appel à un système évolué de

reconnaissance de scène grâce à un capteur RVB de 91 000 photosites (contre 1 000 pour le Nikon

D3s) qui examine méticuleusement chaque scène afin d’obtenir une précision exceptionnelle. Les

algorithmes et le module autofocus améliorent considérablement l’acquisition en faible lumière jusqu’à -2

IL (100 ISO, 20°C).

Le suivi 3D a été tout particulièrement optimisé pour la prise de vue et le suivi de sujets de petite taille.

Les visages sont détectés avec une précision surprenante et pour la première fois, cette fonction est

effective en temps réel directement dans le viseur optique.

La conception du célèbre module AF Multi-CAM 3500FX de Nikon, permettant de choisir une

configuration de 9, 21 ou 51 points AF, a été revue pour accélérer davantage la détection des sujets. Les

51 capteurs sont totalement adaptés à une ouverture de f/5.6 et pour la première fois, onze collimateurs

centraux, conservent toutes leurs performances même si l’ouverture combinée est de f/8. Cet avantage

considérable pour la photo sportive ou animalière multiplie les possibilités lorsque l’utilisateur associe

par exemple un objectif AF-NIKKOR 600 mm f/4 à un téléconvertisseur NIKKOR 2,0x. De plus, un

ensemble de 15 collimateurs situés au centre ont une détection aussi fine sur des sujets verticaux

qu’horizontaux.

Flux de production : gérez l’urgence

Le Nikon D4 optimise l’ensemble du flux de production, en commençant par l’enregistrement et le

transfert des images, possible depuis une carte-mémoire, une connexion Ethernet ou un réseau Wi-Fi.

Deux logements pour carte-mémoire sont proposés : un logement pour carte CF (UDMA 7) et l’autre

pour carte XQD, le nouveau format ultra-rapide et de grande capacité.

Le nouveau module Wi-Fi WT-5, permet de contrôler à distance l’appareil photo en HTTP via un

ordinateur, un smartphone ou une tablette équipés d’un navigateur. Mais il permet également de

transférer les images capturées vers un ordinateur ou un serveur FTP, ou encore de déclencher

simultanément jusqu'à 10 appareils photo équipés du module WT-5. Ultra compact, le WT-5 se

connecte directement sur le boitier qui l’alimente. Enfin, pour la première fois sur un reflex Nikon, une

connexion Ethernet est intégrée au boîtier pour transférer les données à des vitesses inégalées.

Les données IPTC étendues peuvent êtres préenregistrés directement sur le Nikon D4 ou sur un PC.

Ceci permet de légender les images à la volée lors de la prise de vue et d’accélérer ainsi le flux de

production. Jusqu’à 8 profils IPTC sont acceptés.

Un nouvel obturateur en composite Kevlar et fibres de carbone testé sur 400 000 déclenchements, offre

des vitesses d’obturation comprises entre 1/8000 secondes et 30 secondes et une vitesse de

synchronisation du flash jusqu’au 1/250 secondes. Un système intelligent d’autodiagnostic et de contrôle

de l’obturateur permet de maintenir sur le long terme une adéquation parfaite entre vitesse d’ouverture

affichée et vitesse effective. La réduction de l’énergie a fait l’objet de soins particuliers : la cinématique

de l’obturateur a ainsi été redéveloppée afin de réduire la consommation en énergie de l’obturateur lors

de l’enregistrement vidéo.

Le Nikon D4 propose des temps de latence extrêmement faibles au regard des normes CIPA, tant en

terme de vitesse de démarrage (0,12 seconde1 environ) que de temps de réponse au déclenchement

(0,04 seconde2 environ).

1 Selon les normes CIPA

2 Lors de l’utilisation d’accumulateurs autres que EN-EL15

Design repensé dans les moindres détails

Le Nikon D4 dispose d’un écran LCD de 8 cm (3,2’’), d’environ 921 000 pixels. Ce moniteur bénéficie

d’un système de reproduction des couleurs plus étendu et se règle automatiquement en fonction de la

luminosité ambiante. Il est possible d’agrandir les images jusqu’à 46x pendant la visualisation, ce qui

s’avère très utile pour vérifier la mise au point avec précision.

Pour un confort parfait lorsque l’on travaille dans l’obscurité, toutes les touches situées sur le dessus et

le dos de l’appareil sont rétro-éclairées.

Commandes intuitives horizontales et verticales : chaque orientation dispose des mêmes commandes.

Elles sont positionnées stratégiquement afin que l’appareil photo devienne instantanément le

prolongement de la main, que le photographe opte pour un cadrage horizontal ou vertical.

Sélection simplifiée des modes AF et de zone AF : cela est désormais possible sans retirer l’oeil du

viseur.

Viseur optique à prisme en verre : offre une couverture de l’image d’environ 100% et un grossissement

de 0,7x (objectif 50 mm f/1.4 réglé sur l’infini, -1,0 d). Le long dégagement oculaire des viseurs Nikon est

reconnu pour sa capacité à minimiser la fatigue visuelle sur de longues périodes d’utilisation.

Horizon virtuel électronique sur deux axes : permet de vérifier précisément le niveau de l’appareil photo

sur le moniteur ACL ou dans le viseur : aussi bien la position de l’appareil par rapport au plan horizontal

que le tangage (rotation avant ou arrière).

Accès direct au système Picture Control : par le biais d’une commande dédiée et non par le menu. Le

système Picture Control permet de personnaliser le rendu des photos et des vidéos en réglant

précisément certains paramètres comme l’accentuation, la saturation et la teinte. Les Picture Control

sont disponibles en visée LiveView, ce qui permet d’affiner le réglage avec un aperçu de la scène

photographiée.

Contrôle de l’image

Le D4 est conçu pour aller vite. Son aptitude à saisir l’instant et sa souplesse vont de pair avec des

options de contrôle qui procurent un réel avantage quand le temps presse.

HDR : l’appareil combine une photo sous-exposée et une photo surexposée en une seule image. La

plage peut être agrandie de 3 IL maximum pour obtenir différents rendus, riches en saturation et en

dégradés. Le lissage des limites entre les deux expositions peut être modifié pour personnaliser le rendu

de l’effet.

Réglage précis de la température de couleur : pour un réglage minutieux de la balance des blancs. La

teinte du moniteur en visée écran et la balance des blancs de l’image affichée peuvent être modifiées

afin que les deux correspondent. Il est possible de régler manuellement la température couleur par

incréments de 10 degrés Kelvin ou en mired.

Quatre options de zone d’image : divers modes de recadrage sont proposés, avec un masquage des

surfaces non prise en compte. 5:4 (30,0 x 24,0 mm), 1,2x (30,0 x 19,9 mm) et le format DX (23,4 x 15,6

mm).

Retouche embarquée : il est possible de modifier et d’éditer les photos et les vidéos existantes depuis

l’appareil photo, à la volée le cas échéant. Le menu Retouche comporte un éventail d’options utiles,

notamment Traitement NEF (RAW), Redimensionner, Contrôle de la distorsion et Perspective. En outre,

il est possible de spécifier le début et la fin des vidéos en une seule fois, afin de gagner du temps pour

l’enregistrement des séquences.

Le Nikon D4 sera disponible en Distribution Sélective à partir du 16 février au prix conseillé de 5799 €

Accessoires

Système compact de communication sans fil WT-5 (en option) : se fixe à un port spécifique de

l’appareil photo et est alimenté par le boîtier. Il dispose des modes de connexion HTTP et FTP et permet

de déclencher simultanément plusieurs appareils photo équipés de WT-5.

Module GPS GP-1 (en option) : enregistre des informations relatives aux lieux de prise de vue (à

savoir la latitude, la longitude, l’altitude et l’heure) sous forme de balises géographiques dans les

données image (Exif) . Ce module fonctionne aussi en conjonction avec le WT-5.

Microphone stéréo compact ME-1 (en option) : enregistre un son clair tout en réduisant

significativement le bruit mécanique.

Flash Nikon SB-910 (en option), pour des performances inégalées en matière d’éclairage : offre le

mode polyvalent i-TTL pour flash installé sur le boîtier ou dissocié de celui-ci (sans fil), un

fonctionnement ultra-précis et un nombre guide puissant de 34 (100 ISO, m, STD, format FX, réflecteur

zoom réglé sur 35 mm). Les menus et les commandes ont été optimisés pour faciliter l’utilisation. Des

filtres couleur incandescent et fluorescent sont fournis et modifient instantanément la balance des blancs

du D4.

Capture NX 2 (en option), traitement des images rapide, puissant et créatif : pour fonctionner de

pair avec l’excellence photographique du D4, Capture NX 2 est désormais plus rapide et bénéficie d’une

compatibilité totale 64 bits.

Camera Control Pro 2 (en option), commande à distance de l’appareil photo : non seulement ce

logiciel permet de régler le mode d’exposition, la vitesse d’obturation et l’ouverture, mais il comporte

désormais de nombreuses améliorations qui garantissent un fonctionnement incroyablement fluide de la

visée écran du D4. Parmi les nouvelles commandes en matière de créativité, figurent des commandes

d’activation et de désactivation à distance de l’enregistrement vidéo et une option permettant de passer

rapidement de la photo à la vidéo et vice-versa en mode de visée écran.

ViewNX 2 (fourni), pour éditer les images, les modifier, les partager et bien plus encore : ce

logiciel tout-en-un dispose d’une interface simple d’utilisation et d’un éventail de fonctions de retouche,

parmi lesquelles l’édition de base des fichiers RAW et D-Movie. Fonctionne en harmonie avec my

Picturetown, le service de stockage et de partage de photos de Nikon.

Le Nikon D4 sera disponible à partir du 16 février 2012 au prix public conseillé de 5799€ TTC.

Remy PilliardPour en savoir plus sur l'auteur de cette rubrique
Chronique par Rémy Pilliard
Photographies d'auteur
Site : http://www.d-aprilli.net/
E-mail : remy.pilliardATphotophiles.com (remplacer AT par @)