Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Critiques Mai 2008


Photo Rumiz GabrielPhoto Louis TreserrasPhoto Valérie Heguiaphal
Auteur : Rumiz Gabriel
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Infos techniques :
Boitier : Pentax 100D
Ouverture : f/5.6
Focale : 18mm
En souvenir d'un homme
Auteur : Louis Treserras
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Infos techniques :
Boitier : Canon 5D
Temps de pose : 1/125 s
Ouverture : f/19
Objectif : 50mm 1/4 Canon
Auteur : Valérie Heguiaphal
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Infos techniques :
Boitier : Canon EOS 350D
Temps de pose : 1/320 sec
Ouverture : f/5.6
Iso :100
Objectif:18/55 mm

La critique d'Hervé Cornette

En mai fais ce qu’il te plait.

Cela fait un peu ringard non ?

Pourtant, un petit rayon de soleil nous égaierait un peu ce climat oh combien morose. On lit et entend partout que rien ne va. Regardez dans notre domaine photographique. Nouveaux appareils, nouveaux firmwares, nouveaux bugs…

Contrairement aux photos présentées, rien de neuf, du classique plus ou moins bien fait et ce ne sont pas les bugs qui en sont responsables. Comme quoi ce n’est toujours pas le matos qui fait la photo !!!!

Ce mois ci je me suis fais une expérience : j’ai présenté vos photos à mon club lors d’une séance d’analyse. J’avais écrit la chronique avant. En résumé, les commentaires sont identiques.

Comme quoi !

Photo Rumiz Gabriel

La une : une photo, deux sujets. C’est un de trop. L’ombre. C’est essayé. Il y a un sujet. Et puis j’hésite. Tout comme je pense a hésité l’auteur. Il ne faut pas grand-chose pourtant pour choisir. Juste une question de cadrage. Qu’apportent les arbres du fond, l’horizon et le ciel ? S’ils étaient originaux on aurait pu dire que l’ombre de l’arbre emmenait le regard vers ce sujet : le haut de l’image. Mais puisqu’il est banal, à quoi sert il ? Autant prendre uniquement l’ombre comme sujet, et à ce moment là il faut couper cette partie supérieure. Du moins c’est ce que je ferais. De là à dire que j’ai raison c’est autre chose… Tiens au fait, quel est le sujet pour vous et pourquoi ?

Photo Louis TreserrasLa deux, ma préférée. Non parce que c’est du nu, je n’y connais rien en photos de charme. Mon ami POV, éminent spécialiste en dira certainement plus que moi. C’est une photo qui me parle. Pleine d’atmosphère, de douceur, de quiétude tout en étant en mouvement. C’est la double pose qui fait mouvement. C’est aussi ce vide sous le modèle qui le rend aérien. C’est sa position décalée qui autorise justement ce mouvement. Bon, je suis quasi sûr qu’on me dira que c’est trop classique. Peut être mais ça me parle. Et au moins pas besoin de peinture noire et d’explications tarabiscotées pour comprendre la photo.

Photo Valérie HeguiaphalLa trois, la photo nature pleine pastille. Les habitués du club me reconnaîtront. Autant celle du mois dernier avait quelque chose, autant je trouve que le cadrage concourre à la confusion. C’est confus. Les ailes du papillon ont les mêmes tons que la touffe. Les poils de la touffe ont la même netteté, normal c’est le même plan, mais vu que les poils sont plus fins, ils se voient mieux donc adieu papillon. Point positif pour moi, l’éclairage de côté qui dessine le contour des ailes. Pourquoi pleine pastille? Pourquoi ne pas le cadrer complètement en bas à droite histoire de lui laisser de la place pour s’envoler, cela permettrait d’enlever un peu de l’herbe verte et des poils nets et de conduire le regard du net vers le flou et le sombre, le néant.

Allez, un petit effort avant les vacances, histoire que nous ayons de quoi nous rincer l’œil avant.

A plus.

Hervé Cornette

La critique de POV

La critique de POV

Bonjour à tous,

J'ai bien failli oublier ma chronique ce mois-ci : je m'étais résigné au rythme d'un pays sans activité depuis quelques semaines. Sentiment curieux. Mais il y en a encore quelques-uns qui travaillent ; la preuve : la rédaction me rappelle à mon devoir. Bon bein j'y vais, sans trop d'enthousiasme surtout en ouvrant la 1ère photo.

Photo Rumiz GabrielQuel grand moment dans la vie d'un promeneur attentif de découvrir au hasard d'une marche champêtre que la lumière du soleil peut produire des ombres !
Miracle.
Non merde, je déteste ce mot et ce qui peut s'y rapporter.
Du coup, comme il a son téléphone ou son espèce de digi-compact en poche, et ben même qu'il le sort pour immortaliser (re-merde, j'aime pas non plus celui-ci) cette scène. Et que même qu'il a de la culture 
et qu'il a lu que la désaturation apporte une immense noblesse (re-re-merde, j'aime pas non plus ce mot) à l'image. Et ben pan ! il tire, le bougre.
Bonjour le carnage .
Il faut achever la proie ; on la sent qui geint dans l'agonie. Faut pas la laisser souffrir > achève-la !
Et paf du cadrage, et re-paf du traitement.
Jet de l'éponge > c'en est trop.
Les forces en présence sont trop inégales.
Allez, un round pour rien.
Rien.

Photo Louis Treserras

 La 2 (c'est une photo ?) est plus ennuyeuse à commenter.
Une fois pour toutes, je répète que je suis plutôt insensible aux délires des graphistes de ce genre. Encore plus quand cela aboutit à une perte évidente de qualité.
Il me semble que la base de la 1ère photo (bien que retouchée à mort) était plaisante. Il suffisait de revoir le cadrage trop large à mon avis.
Je parle de la position avancée.
La lumière est propre, la pépette adéquate, la pose apaisante.
Je ne comprends pas ce qu'apporte le second calque à part laisser deviner un sein pubère que l'auteur a voulu montrer sans le montrer.
C'est con tout ce travail pour rien, à mon avis.
M'enfin.

Photo Valérie Heguiaphal

Je rigole en découvrant la 3ème > on dirait que le papillon est posé sur la tête de mon beau-père au réveil.
Plus sérieusement, cette macro a tout à gagner à être recadrée.
Lourdement.
Sinon, çà me semble plutôt bien.

 

 

Voilà pour ce mois.
Vous pourrez me dire quand la France retravaille SVP
Je voudrais pas louper çà ^^
Merci.

++
POV