Welcome visitor you can log in or create an account

newsletter1fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-
 

Shimagatari - Contes des îles et Paysages de la Mer du Japon

vol34-web-ogawa-no-address-copy-2
Catégorie
Les expositions photo
Date
mardi 1 mai 2018 15:00 - jeudi 31 mai 2018 19:00
Lieu
in)(between gallery - 39 Rue Chapon
75003 Paris, France
Téléphone
0967455838
Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet

Yasuhiro OGAWA - 小川康博 est né en 1968 dans la préfecture de Kanagawa, au Japon ; il est titulaire d’un Deug en littérature anglaise, obtenu à l’Université de Kanagawa. En 2000, au début de sa carrière de photographe, il reçoit le Taiyo Award pour sa série Futashikana Chizu, avant d’être présélectionné en vue de l’Oskar Barnack Award en 2006, pour ses œuvres portant sur la Chine. En 2009, la Société photographique du Japon lui octroie le Prix du nouveau-venu pour « Slowly Down the River » (une œuvre publiée par Creo en 2008), et son livre intitulé « Shimagatari » a été présélectionné en 2015 pour le prix Hayashi Tadahiko. En 2018, il a déjà à son actif une exposition au Salon photo Fuji Film de Tokyo, intitulée Nihonkai-zoi / By the sea / Au bord de la mer, et une participation à une exposition de groupe intitulée « Histoires de Tokyo » au musée Darwin de Moscou, en Russie.

 

in)(between record vol. 34 inclut deux des séries corrélées de Yasuhiro : des épreuves noir et blanc gélatino-argentiques extraites de Shimagatari et des tirages en couleur issus de By the Sea / Au bord de la mer. Shimagatari illustre sa quête des légendes de la vie disparue dans plus de 300 petites îles japonaises tombées en désamour, un parcours mélancolique qui a permis au photographe de découvrir les paysages côtiers empreints de sérénité de la Mer du Japon, mais aussi de ressentir un certain désespoir en identifiant d’anciennes traces d’habitation. Cette exposition révèle la beauté inouïe d’un littoral et d’îlots minuscules aujourd’hui désertés.

 

Associant ces deux séries étroitement liées, cette exposition présente plus de 60 photographies en noir et blanc et en couleurs soulignant la valeur artistique et documentaire de ce projet d’une durée de 10 ans, un projet qui se poursuit encore aujourd’hui.

Shimagatari島語り- Islands’ tales / Contes des îles (2005-2014)

À part les quatre grandes îles principales de l’archipel (Hokkaido – la grande île la plus septentrionale, Honshu - la plus vaste, celle où se trouvent Tokyo, Osaka et Kyoto, Shikoku - à l’ouest du Japon, et Kyushu - la grande île à l’extrémité sud-ouest) le Japon compte environ 300 îles habitées, pour la plupart minuscules. On raconte volontiers aujourd’hui que la vie sur ces îles isolées était très animée et que leurs nombreux habitants se livraient à la pêche et au commerce, perpétuant les traditions et les légendes locales.

 

Le développement économique rapide du Japon dans les années 1960 et 1970 a poussé la population jeune et énergique à gagner les grandes îles, à la recherche de meilleurs emplois. Le nombre d’habitants de ces petites îles a brutalement chuté et ils ne sont plus aujourd’hui que quelques centaines, principalement des personnes âgées ; en outre, certaines de ces îles ne sont même plus desservies par un service public de liaisons maritimes ou aériennes.

 

Lorsque Yasuhiro OGAWA entame le voyage qui le mènera à la création de Shimagatari, il ne photographie pas tout de suite ce que ces îles si menues ont à raconter. Il contemple d’abord la mer depuis les vastes rivages du Japon, ceux de Honshu en particulier. Malgré son apparente uniformité, cette mer apporte sans cesse des récits et des témoignages, certains anciens, d’autres plus récents, de ce que fut jadis la vie sur ces îlots distants, à l’époque où ils débordaient d’animation.

 

En 2005, muni de son appareil photo et de films noir et blanc, il part donc à la découverte des contes de ces îles, illustrant un voyage de plus de 10 ans. Ce cheminement est brillamment résumé dans ses séries et son livre portant le nom de Shimagatari.

 

En contemplant les tirages argentiques « Shimagatari », réalisés à la main par Yasuhiro, le spectateur ne peut qu’être ému par la beauté poignante de ces îles. Il ressent également toute la mélancolie suscitée par le départ d’une jeunesse vibrante, sans laquelle la vie sur ces îles aujourd’hui délaissées manque cruellement de sens. Son livre et ses photographies traduisent toute l’effervescence qui régnait autrefois sur ces territoires isolés, mais constituent surtout un témoignage éblouissant de la splendeur de ces îles pratiquement désertes.

 

Nihonkai-zoi日本海沿い/By the Sea / Au bord de la mer (depuis 2013)

 

Au fil de ses voyages de documentation pour son œuvre « Shimagatari », Yasuhiro est de plus en plus fasciné par le ciel, les magnifiques couleurs et le paysage côtier de la Mer du Japon. Les couleurs qui transcendent les contes de ces îles agissent comme un véritable enchantement, tellement puissant que le photographe revient encore et encore à ces îles délaissées. C’est de ce projet toujours actif qu’est tirée cette série à la palette vibrante intitulée « Landscapes of The Sea of Japan / Paysages de la Mer du Japon ».

 

Comme l’explique Yasuhiro, cette série reflète sa fascination et son engouement pour les paysages côtiers de la mer du Japon, tellement différents de ceux de l’océan Pacifique. Les rivages de la mer du Japon, et même l’arrière-pays, offrent à ses yeux des traits beaucoup plus sombres et sauvages.

 

Le climat est plus rude, surtout l’hiver, et les conditions de vie à l’intérieur des terres s’avèrent particulièrement difficiles. La luminosité hivernale, le froid rigoureux, les rivages et les terres côtières s’allient pour donner des paysages paisibles aux couleurs harmonieuses, où les traces des habitations subsistantes suscitent un sentiment de profonde tristesse. – Et le photographe de conclure : « La beauté exceptionnelle de ces lieux est la seule chose qui me pousse à y revenir sans cesse ».

 

Signature de livres - rencontre avec l'artiste le samedi 12 mai de 18h à 21h

 

 
 

Toutes les Dates

  • Du mardi 1 mai 2018 15:00 au jeudi 31 mai 2018 19:00