Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

L'interview de Vincent Bengold, Itinéraire des photographes voyageurs

Affiche 2019 - Photo Charles Delcourt

Du 2 au 28 avril 2019, 18 expositions à la découverte de regards contemporains et singuliers sur notre planète seront présentées au grand festival «Itinéraires des photographes voyageurs» et cela dans les principaux lieux culturels publics et privés de la métropole aquitaine.

La fondatrice Nathalie Lamire Fabre et Vincent Bengold qui animent cet évènement chaque mois d’avril, sur Bordeaux, depuis 1999, proposent aux participants, un genre bien spécifique qui est celui de «la photographie d’auteur» et le thème du «voyage».

Cependant, même si ceux-ci sont privilégiés, la sélection des expositions se fait également aux coups de cœur !

Le programme du festival «Itinéraires des photographes voyageurs» est totalement éclectique, basé sur la photographie humaniste à la photographie contemporaine.
Certains photographes reconnus acceptent de les rejoindre le temps d’une exposition : Cartier-Bresson, Max Pam, Jean Dieuzaide, Bernard Plossu, Raymond Depardon, Klavdij Sluban ou Françoise Huguier…

Cependant, l’association a décidé de faire appel à la participation du public toujours plus présent afin de garantir aux auteurs photographes une rémunération sous forme de droits de représentation et contribuer au développement de l’action de l’association autour de la photographie.

Leur singularité et leur démarche de création seront primordiaux pour exposer...

Photo BOURELLY TIXIER

Vincent Bengold,

• Pouvez-vous nous parler de la naissance de l’association et votre choix d’avoir continué à la faire vivre en 1999 ?

La création du festival et de l’association est à l’initiative de Nathalie Lamire Fabre, galeriste à Bordeaux, qui en 1991 a rencontré la grande exploratrice Ella Maillart. Elle eut l’idée d’inviter des «photographes voyageurs», tous auteurs. J’ai rejoins Nathalie en 1999 en arrivant à Bordeaux à l’occasion de mon exposition «Bulan madu di Indonesia» en compagnie de Jean Dieuzaide, Bernard Descamps et d’autres photographes. Nous nous sommes très bien entendus Nathalie et moi. Nous ne nous sommes plus quittés depuis.

• Avez-vous des partenaires fidèles au niveau de la ville de Bordeaux ?

Photo CHARLES DELCOURT

Oui et sans eux, difficile de porter ce projet ! Notre premier soutien est la ville de Bordeaux qui met à disposition quelques lieux publics et subventionne notre association culturelle. Ensuite, l’hôtel Mercure Bordeaux Chartrons nous permet de loger tous les photographes lors de notre week-end de rencontre annuel. Ils sont très bien reçus. Depuis 2 ans, un promoteur immobilier «Safran Immobilier» sponsorise le festival, ce qui nous permet de verser des droits de représentation aux photographes. J’aimerais aussi citer la fromagerie Daloz qui nous régale lors de notre repas de clôture.

• Quels sont vos soutiens réguliers en tant que photographes professionnels ?

La SAIF soutient notre action depuis quelques années. Une aide précieuse.

• La société Pixels et Grains d’Argent s’est associée à vous... quelles missions vous lient principalement ?

PGA assure depuis plus de 20 ans la communication print et numérique. Par son biais le festival a été l’un des tous premiers à présenter l’intégralité de la programmation via son portail internet.

Itinéraires des photographes voyageurs  : www.itiphoto.com

INTERVIEW REALISEE PAR STEPHANIE DEVISSCHER

Stéphanie DevisscherStéphanie DEVISSCHER
Rédactrice Web/Print indépendante
http://redactricewebseofrance.fr
https://www.facebook.com/redactricewebseofrance
https://www.instagram.com/redactrice_lille_paris/
Blog culturel personnel : http://www.familyjoe.fr/