A+ A A-

Hasselblad H6D-400c MS, un appareil photo à 400 mégapixels multishot


Hasselblad H6D-400 c MS

Hasselblad est une grande entreprise suédoise qui se démarque dans le domaine des appareils photo depuis sa fondation en 1841. Aujourd’hui, au 21ème siècle et avec toutes les technologies possibles, ils ne font pas exception en sortant leur nouveau boitier haut de gamme Hasselblad H6D-400c MS. Du matériel photo d’exception pour de la prise de vue multishot, qui est devenue un standard dans certains domaines. Bien que Hasselblad ne soit pas à son premier outil capable d’utiliser la technologie multishot, c’est la première fois qu’il atteint une définition aussi impressionnante. C’est également le seul qui le propose dans un boitier moyen format.

400 mégapixels et le multishot


Son capteur CMOS 100 mégapixels permet d’utiliser le mode multishot avec précision et une qualité extrême. Vous pouvez, en photo unique, ou en multishot de 4 photos, obtenir des images finales de 100 mégapixels. Pour atteindre un fichier final de 400 mégapixels, il vous faudra utiliser le multishot à 6 images.
Pour utiliser le multishot, vous devez connecter l’appareil à un ordinateur et privilégier les cibles statiques. C’est également grâce ce multishot allié aux véritables couleurs RVB que vous obtiendrez une couleur d’une extrême précision puisque ce mode capture la couleur réelle de chaque pixel.
Les photos réalisées sont au format TIFF allant de 300 MB en 8 bits pour un multi-shot à 4 images, à 2,4 GB en 16 bits pour 6 images de ce même mode.

Vidéos

Cet appareil peut également enregistrer des vidéos d’une résolution de 4K en format RAW.

Technologie multishot

La nécessité d’un objet fixe et d’un ordinateur pour le multishot a plusieurs raisons.
Le principe du multishot est de prendre plusieurs photos du même objet, en déplaçant le capteur de 1 ou ½ pixel pour chaque image, pour améliorer la qualité et la précision de cette image. Une fois les photos prises, elles sont traitées et réunies en une seule, sur votre ordinateur. Vous pourrez ainsi zoomer et découvrir les détails insoupçonnés de votre modèle.

Multishot 4 images

Pour le mode multishot 4 images, le déplacement du capteur se fait de 1 pixel à chaque fois. Tout d’abord, en décalant à droite, en bas, puis à gauche et finalement vers le haut. L’alternance se fait entre l’horizontal et le vertical. Ainsi, les données RVB réelles (les couleurs) sur chaque pixel sont capturées. Enfin, le logiciel va sortir le tout en une seule image avec énormément d’éléments, mais une résolution inchangée de 100 mégapixels.

Multishot 6 images

Le début est le même que précédemment, concentrons-nous sur la différence. Après avoir capturé les données RVB réelles, le capteur se replace à son point de départ. Il va ensuite se déplacer d’½ pixel d’abord horizontalement puis verticalement. Une fois les 6 images capturées, elles vont être assemblées pour n’en former qu’une d’une taille de 400 mégapixels.

Possibilités de ce boitier

Il possède 2 ports de cartes, très pratique au vu du poids des photos et des vidéos que cet appareil produit, prévoyez du stockage ! Vous pourrez mettre environ 72 images sur une carte de 16 GB.
Il peut se brancher en USB 3.0 de type C sur un ordinateur, compatible avec les derniers Mac et Windows. Ce branchement permet un transfert de données et de fichiers très rapide. Vous pourrez également regarder en direct et à 25 fps vos vidéos.
Le wifi intégré vous permet de prévisualiser vos photos rapidement, et sans fil, sur votre appareil iOS (iPhone, iPad, iPod touch…) grâce à l’application Phocus Mobile (en Français). Cette application vous permet également de faire office de télécommande et de déclencher à distance votre appareil photo.
L’écran arrière tactile est de 3 pouces et de haute définition pour une première personnalisation rapide. Certains boutons tactiles peuvent être modifiés pour y configurer les fonctions que vous utilisez le plus.

Point rapide sur les caractéristiques techniques

Capteur : CMOS de 100 mégapixels (11600 x 8700 pixels, 4.6 et 4.6 µ) pour une taille de 53.4 x 40 même avec une sensibilité ISO allant de 64 jusqu’à 12800

Format de fichier : Hasselblad 3FR, JPEG pour les photos, TIFF pour les multishot ; Hasselblad RAW, H.264 compressé pour les vidéos

Poids des images : de 300 MB à 2.4 GB

Contrôle de l’exposition : centre spot, pondérée centrale et plage de mesure spot

Vitesse d’obturation : en fonction de l’objectif, 60 minutes à 1/2000 secondes

Connectique : USB 3.0 (5 Gbit/sec) Type-C, Mini HDMI, Entrée et sortie audio

Logiciel : Phocus compatible Mac et Windows. L’application mobile, Phocus Mobile, n’est compatible que sur les appareils Apple.

Encombrement : l’appareil fait 153 x 131 x 205 mm pour 2180g incluant le boitier HC80, une carte et la batterie


Pour plus de détails sur les caractéristiques techniques, un document (anglais) est disponible sur le site du fabricant : www.hasselblad.com

Sortie et tarif

Ce boitier haut de gamme sortira en mars 2018, mais vous pouvez dès maintenant le précommander (attention, il y a une limitation).

Sujet qui fâche, son prix. Le constructeur l’annonce à 47 999€ TTC. Il est également disponible à la location. La rentabilité veut que plus longtemps vous le louez, moins cela vous reviendra cher à la journée. Vu le prix, cela vaut la peine de se pencher sur cette option !

Illustration : hasselblad.com